Elections Canada Magazine Online

Plante promet de faire la lumière

L’administration Plante s’engage à faire la lumière sur tout ce qui a été dépensé pour le party à 225 000 $ du maire Denis Coderre le 17 mai dernier dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal.

Le Journal rapportait lundi que près de 1 million $ avait été payé à même le budget de la Ville de Montréal pour des partys, cérémonies et inaugurations dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal.

Le maire a notamment invité 700 convives dans une salle vitrée du Vieux-Montréal le 17 mai, avec buffet luxueux, alcool et dessert à plus de 4000 $.

« Oui, ça nous intéresse ce que vous avez découvert. Oui, on va se retourner vers les services et on va leur demander des comptes. Il n’y a aucune raison de ne pas le faire », a réagi lundi la responsable de la culture et du patrimoine au comité exécutif, Christine Gosselin.

Le Journal a réussi à obtenir la somme totale accordée à ce party ainsi que certaines dépenses, mais plusieurs restent à être chiffrées (voir encadré).

Questionnée depuis trois semaines, la Ville a été incapable de fournir une liste complète des contrats accordés pour cette soirée.

Promesses

Projet Montréal avait promis en campagne d’« ouvrir les livres du 375e et de faire la lumière sur toutes les dépenses », en plus d’adopter « rapidement après l’élection » une politique pour forcer tous les OBNL qui font affaire avec la Ville à rendre publics leurs rapports annuels.

Est-ce encore une priorité pour l’administration Plante ? Mme Gosselin admet que s’ils doivent choisir entre faire travailler leurs fonctionnaires pendant une semaine « pour qu’ils puissent trouver toutes les factures à la cenne près, plutôt que de travailler une semaine à faire quelque chose de plus utile, bien on décidera ».

La mairesse Valérie Plante, en déplacement au Mexique lundi, a elle aussi affirmé par courriel qu’elle souhaite faire la lumière sur les dépenses du 375e, mais qu’elle laisse le temps à la Société des célébrations du 375e de déposer son bilan, qui est prévu pour avril.

Lundi matin, personne à l’hôtel de ville n’a remis en question les calculs du Journal, qui a dû éplucher 102 000 factures de fonctionnaires pour en venir à ce constat.

En plus des 125 M$ déjà alloués

Ces dépenses découvertes dans les documents de la Ville s’ajoutent au budget de 125 M$ qui avait déjà été donné par les différents gouvernements à la Société des célébrations du 375e, l’OBNL responsable des festivités.

Alain Gignac, directeur général de la Société des célébrations du 375e, a refusé toute implication lundi dans ces dépenses, disant qu’il s’agit de dépenses protocolaires de l’hôtel de ville.

Un ancien proche collaborateur du maire Coderre, l’actuel chef de l’opposition, Lionel Perez, se dit lui même surpris du coût du party du maire dévoilé par Le Journal, « alors qu’on avait présenté [au comité exécutif] une prévision budgétaire de 250 000 $ pour l’ensemble des événements de la journée du 17 mai », dit-il.

« Nous demandons que cette question soit éclaircie et que la ventilation exacte des dépenses soit fournie pour les différents événements », a réagi M. Perez, qui faisait partie du comité exécutif à l’époque.



Categories:   Les Actualités

Comments

Sorry, comments are closed for this item.