Elections Canada Magazine Online

Scandale sexuel en Haïti: Oxfam-Québec dénonce le comportement de certains membres d’Oxfam Grande-Bretagne

Oxfam-Québec dénonce l’inconduite sexuelle en Haïti de certains membres de l’équipe d’Oxfam Grande-Bretagne révélée par le quotidien londonien «The Times» vendredi, affirmant qu’il s’agit de «comportements inexcusables».

Selon les informations obtenues par «The Times», des employés de l’organisation caritative en poste en Haïti après le tremblement de terre dévastateur de janvier 2010 auraient eu recours à des prostituées locales, lors de soirées tenues dans des logements et des chambres d’hôtel payés par l’ONG.

«En 2011, certains membres de l’équipe d’Oxfam Grande-Bretagne en Haïti ont agi de manière inacceptable, allant de façon consternante à l’encontre des valeurs les plus profondes que nous portons, a écrit Denise Byrnes, la directrice générale d’Oxfam-Québec, dans un message transmis à l’Agence QMI. Nous étions outrés et choqués par ces événements en 2011 et nous le sommes encore aujourd’hui.

«Ce sont des comportements qui sont inexcusables, a-t-elle ajouté. Nous ne pouvons tolérer aucun comportement de ce genre et nous devons nous assurer d’avoir toutes les mesures possibles en place pour éviter que ça n’arrive encore.»

Mme Byrnes a souligné que «la priorité d’Oxfam-Québec est de se tenir au côté des femmes et des filles qui ont subi cette exploitation», assurant que «ces comportements sont en totale opposition avec les valeurs de notre organisation».

Elle a expliqué qu’à l’époque des faits, les opérations d’Oxfam Grande-Bretagne étaient totalement indépendantes de celles d’Oxfam-Québec, affirmant que, bien qu’Oxfam-Québec a des activités en Haïti, «ni le personnel ni les fonds d’Oxfam-Québec n’ont été impliqués dans cette affaire».

Denise Byrnes a précisé qu’à l’époque des comportements d’inconduite des membres d’Oxfam Grande-Bretagne, «des mesures sérieuses ont été prises pour lutter contre ce fléau, avec l’ensemble des Oxfam» et qu’«à la lumière des derniers événements, nous allons revoir ces mécanismes et voir comment nous pouvons encore les améliorer et être un leader dans le secteur pour prévenir les abus de toute nature».



Categories:   Les Actualités

Comments

Sorry, comments are closed for this item.