Elections Canada Magazine Online

La Chine prise en tenaille par Washington et Pyongyang

L’essai nucléaire réalisé dimanche par la Corée du Nord peut être perçu comme une manière de forcer la main au gouvernement chinois pour que celui-ci pousse les États-Unis à dialoguer avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

La Chine, principale partenaire commerciale de la Corée du Nord, est d’ailleurs restée particulièrement discrète au sujet de cette provocation militaire unanimement condamnée par la communauté internationale.

« Kim Jong-un estime qu’il est la victime du jeu engagé entre Washington et Pékin, croit David Kelly, du cabinet de recherche China Policy, basé à Pékin. Avec cet essai, son message est : “On ne se joue pas de moi.” »

La Chine, avec laquelle la Corée du Nord réalise 90 % de ses échanges internationaux, a suspendu en début d’année ses achats de charbon à la Corée du Nord et approuvé les sept trains de sanctions adoptés ces dernières années par la communauté internationale.

Read more…



Categories:   Les Actualités

Comments

Sorry, comments are closed for this item.