Elections Canada Magazine Online

Une courbe mortelle est réaménagée

Une courbe trop prononcée a causé la mort d’un curé-motocycliste bien connu dans la région de Drummondville, a conclu le coroner Yvon Garneau dans son rapport publié mercredi. Des travaux pour sécuriser l’endroit ont déjà été effectués.

« De savoir que ce n’est pas lui qui est responsable et que la courbe a déjà été réparée, ça permet de passer au travers de notre deuil », lance avec soulagement Marielle Lauzière, la sœur du prêtre.

« On s’en parle en famille et on a encore de la peine. […] Perdre un frère comme ça, ce n’est pas facile, mais de savoir que ça n’arrivera plus, ça met un baume », poursuit-elle.

Apprécié

Le 4 septembre dernier, Donald Lauzière roulait à moto sur le rang du Bord-de-l’Eau à Sainte-Clotilde-de-Horton, à une vingtaine de kilomètres de chez lui.

En amorçant « un virage dans une courbe prononcée », le curé de 79 ans a fait une sortie de route, a été éjecté de sa moto et a percuté un arbre.

« Une perte de contrôle inévitable s’est produite », indique le coroner.

Un ami qui l’accompagnait a appelé les secours, mais le septuagénaire n’a pas survécu.

Donald Lauzière était apprécié et bien connu dans la région de Drummondville. Le maire de la ville lui avait même rendu hommage sur Facebook peu après l’annonce de son décès. Il était surnommé « le pape à moto » par les citoyens des paroisses où il a servi.

Ironie du sort, il avait décidé qu’il s’agissait de sa dernière année en moto en raison de problèmes de santé, a déploré sa sœur.

Après une analyse d’ingénieurs en octobre, il a été déterminé que la courbe empruntée par M. Lauzière n’était pas conforme aux normes et trop prononcée.

Signalisation

« Cette situation posait un danger réel pour les usagers du rang. […] La signalisation présentait certains problèmes comme […] la vitesse sécuritaire suggérée dans la courbe », signale le coroner, ajoutant qu’on aurait dû lire 45 km/h au lieu de 55 km/h.

Selon lui, les panneaux n’étaient pas installés aux bons endroits.

Avant même la publication du rapport du coroner, la municipalité de Sainte-Clotilde-de-Horton a décidé d’agir pour modifier la configuration de la courbe où est survenue la mort de Donald Lauzière. Les travaux d’environ 400 000 $ ont été terminés au début du mois de juin.

« Un accident de trop »

« On n’a pas attendu. Dès l’automne, la signalisation a été améliorée et il a fallu attendre au printemps pour faire les travaux et rendre la courbe conforme et moins dangereuse. C’est maintenant moins serré comme virage », explique le maire suppléant Patrice Pinard.

« On voulait prévenir d’autres tragédies […] parce qu’il ne faut pas que ça arrive à d’autres. Un accident, c’est un accident de trop », fait valoir M. Pinard.

Read more…



Categories:   Les Actualités

Comments