Elections Canada Magazine Online

«J’étais triste et les mots me manquaient»: Annie Villeneuve réagit à la controverse du défilé de la Fête nationale

La chanteuse Annie Villeneuve, qui se tenait sur un des chars allégoriques poussés par des personnes noires lors du défilé de la Fête nationale à Montréal, a réagi sur Facebook pour la première fois depuis les événements du 24 juin.

L’artiste se dit triste et sans mot. «La tournure des événements suite au Défilé de la Fête nationale de samedi dernier est tellement loin de ce que j’aurais pu souhaiter et même imaginer. Ce que vous avez perçu dans ce premier tableau dans lequel je me trouvais est complètement à l’opposé de mes valeurs fondamentales et ça me désole.»

La femme de 34 ans assure que personne n’était mal intentionné, bien au contraire.

 

«Maintenant, aimons-nous dans nos belles différences qui font de nous le beau Québec que l’on connait et que l’on aime» conclut Villeneuve.

Rappelons que le premier des huit chars de la parade, sur lequel se tenait la chanteuse Annie Villeneuve lors du défilé, était poussé par quatre jeunes hommes noirs, alors que des dizaines de personnes blanches dansaient autour d’eux, ce qui a suscité la grogne de nombreux citoyens et de militants antiracistes.

Les organisateurs du défilé ont tenté à plusieurs reprises d’expliquer la situation depuis samedi.



Categories:   Les Actualités

Comments

Sorry, comments are closed for this item.