Elections Canada Magazine Online

Obligés de payer l’air climatisé

Il n’est plus possible d’installer son climatiseur dans les CHSLD du nord de Montréal. Les bénéficiaires sont désormais forcés d’opter pour un appareil loué à forfait et celui-ci coûte quatre fois plus cher.

Alors qu’à Québec les bénéficiaires peuvent installer leur propre climatiseur sans frais, à Montréal, la situation est complètement différente.

Avoir son propre climatiseur ne sera plus possible au CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

Robert Tremblay est en colère, comme plusieurs autres de ses voisins et voisines du Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Notre-Dame-De-La-Merci. «C’est encore une façon de venir chercher de l’argent dans nos poches», peste l’homme de 56 ans.

Les résidents comme M. Tremblay devront à l’avenir utiliser des climatiseurs installés par leurs deux fournisseurs sous contrat avec l’organisation. Ainsi, les résidents devront débourser 229 $ par année, dès 2018, afin d’avoir un système dans leur chambre pour survivre aux périodes de canicule.

Selon M. Tremblay, le gouvernement s’en prend encore aux gens les plus vulnérables.

Avant cette nouvelle politique du CIUSSS, les résidents comme M. Tremblay pouvaient installer leur propre bloc d’air conditionné, ne payant que 62 $ pour les frais d’électricité et d’entreposage.

«Si j’étais millionnaire, je ne serais pas ici. Je serais chez moi», a affirmé, frustré, l’homme aux prises avec une grave paralysie.

Les résidents auront payé plus de 1100 $ après 5 ans pour l’air conditionné dans leur chambre. «À ce prix, je pourrais en acheter plusieurs, des systèmes d’air conditionné», indique M. Tremblay, voulant se porter à la défense des gens encore plus vulnérables que lui.

Qualité de l’air

Le CIUSSS a décidé d’uniformiser sa politique pour ses 10 CHSLD en matière de climatiseurs. Selon la direction, le service de location permettra «de mieux contrôler la qualité de l’air» et une installation dite plus sécuritaire. «Les gens arrivaient avec leur climatiseur qui n’était peut-être pas nettoyé. On n’avait aucune évaluation de l’entretien», a mentionné Hugo Larouche, le porte-parole du CIUSSS.

Puis, le CIUSSS juge que les résidents sont heureux de ce changement, principalement ceux qui louaient déjà des systèmes d’air conditionné à gros prix (354 $ pour certains endroits). Cette année, le prix pour ces résidents sera réduit à 229 $. «Ça vient avec un service d’entretien, d’entreposage, d’électricité et d’installation aussi», a relaté M. Larouche.

Gratuit à Québec

Pourtant, dans les 30 CHSLD de Québec, tous les résidents peuvent installer dans leur chambre leur propre climatiseur, et ce, sans frais supplémentaires.

Aucune politique obligeant les résidents à se munir de climatiseurs appartenant au CIUSSS de la Capitale nationale n’est prévue.

Read more…



Categories:   Les Actualités

Comments

Sorry, comments are closed for this item.