Elections Canada Magazine Online

Infestation de souris

Les inspectrices ont trouvé une centaine d’excréments de souris dans un seul des coins de la boulangerie Bruno de Lasalle, au point où une prise de courant était recouverte de crottes.

«Le bloc de la prise de courant du côté gauche du réfrigérateur était littéralement encroûté d’une majorité d’excréments de souris allant de vieux à noirs lustrés. Seulement dans ce coin, il devait y [en] avoir plus d’une centaine», ont noté les inspectrices lors de leur passage à la boulangerie-pâtisserie Bruno de l’arrondissement Lasalle.

Situé au 1780, avenue Dollard à Montréal, l’établissement a reçu 1250 $ d’amende en février pour une infestation de souris observée il y a un an.

Machine à emballer

Plusieurs crottes de souris étaient visibles près de la machine servant à emballer des produits. Une dizaine se trouvaient «dans les parties creuses de la machine», d’autres sous le rouleau de pellicule moulante, peut-on lire dans le rapport d’avril 2016.

Des crottes se trouvaient sur le coin d’une planche à découper, près d’une machine à café et autour de brosses à récurage. D’autres, sur des sacs de pâtes, dont certains étaient rongés.

L’infestation avait commencé plus d’un an plus tôt puisque, dès janvier 2015, une inspectrice avait trouvé des crottes de souris dans les armoires de l’aire de vente.

Outre les problèmes de rongeurs, l’établissement avait des problèmes de mouches en avril 2016. Les inspectrices ont trouvé des pains non couverts avec des mouches posées dessus. Elles en ont aussi découvert sur les murs de la cuisine.

Mégots de cigarette

Il semble de plus que certaines personnes avaient la fâcheuse habitude de fumer à l’intérieur de la boulangerie puisque des inspectrices ont trouvé des mégots de cigarette dans le vestiaire des employés et devant les marches du sous-sol. Des mégots avaient également été trouvés en septembre 2015.

Le propriétaire, Michel Bruno, assure que ces problèmes étaient temporaires et qu’ils sont maintenant réglés.

«Les inspecteurs sont revenus depuis et tout était correct», explique-t-il. La compagnie d’extermination «a tout fait ce qu’il fallait». Tous les trous ont été bouchés, à l’intérieur comme à l’extérieur, assure-t-il.

Il insiste d’ailleurs sur le fait que jamais l’établissement n’avait connu de problèmes de salubrité auparavant. «C’était la première fois que ça nous arrivait depuis 1957.»

Extraits du rapport

«Seulement dans ce coin, il devait y avoir plus d’une centaine d’excréments.» – Les inspectrices

  • Infestation de souris
  • Présence de mouches

► Il faut attendre plusieurs mois après une infraction pour qu’un juge entende la cause et rende sa sentence.

► Les détails de ces jugements ont été obtenus à la suite d’une demande d’accès à l’information.

Read More..



Categories:   Les Actualités

Comments

Sorry, comments are closed for this item.